Un permis d’urbanisme pour les gîtes touristiques en Wallonie ?

Qu’ils soient Français, Hollandais ou tout simplement Belges, la Wallonie attire de plus en plus de touristes chaque année.

Selon l’Observatoire wallon du Tourisme, les hébergements de terroir et les villages de vacances ont été les plus populaires cet été. On parle d’une hausse de fréquentation de 20 % pour les hébergements et de 30 % pour les campings.

Suite à l’augmentation du tourisme, le secteur a décidé de suivre cette tendance et d’augmenter ses logements pour répondre à la demande.

Depuis plusieurs mois, la question du permis d’urbanisme pour les gîtes touristiques fait débat au sein du Gouvernement wallon. Et cette nouvelle mesure, imaginée par Willy Borsus, ne fait pas plaisir à tout le monde.

Certains y voient un frein au développement du secteur touristique tandis que d’autres communes y sont favorables.

En effet, les riverains wallons subissent une suroffre locale, une pression sur le logement et des nuisances excessives. Ce qui génère de nombreuses incidences négatives sur leur cadre de vie.
“Lorsqu’il y a un gîte, il n’y a plus de domiciliation, donc nos habitants diminuent” explique Pierre Lemarchand, bourgmestre de la Commune de Theux. “Il y a aussi moins d’enfants dans les écoles et une perte de revenus sur l’impôt des personnes physiques.”

Pour le ministre de l’Aménagement du territoire, Willy Borsus, il est grand temps d’optimiser le Code de Développement Territorial et de prendre des mesures fortes afin d’éviter une suroffre dans les zones qui génèrent beaucoup de tourisme.

Selon le bourgmestre, Pierre Lemarchand, il ne s’agit pas de stopper le tourisme, mais plutôt de réguler le marché “Il faut pouvoir maîtriser le nombre, la situation, donc une répartition réfléchie des gîtes.”

­­­­Notons que cette nouvelle demande de permis d’urbanisme ne concerne pas les chambres d’hôtes ou chambres à la ferme, mais uniquement les gîtes dans lesquels les propriétaires ne résident pas.

En avril 2022, après plusieurs discussions au sein de la task force, le Gouvernement wallon a adopté en première lecture un permis d’urbanisme pour les gîtes touristiques et inséré, à l’article R.IV.4-1, un point 6° qui soumettra à un permis d’urbanisme la création de gîtes permettant ainsi aux communes concernées de réguler un aspect important de la qualité de vie des habitants.

Consultez notre site internet https://www.latouretpetit.be/fr  pour découvrir nos biens!

Leave a Comment