Quelles sont les dépenses à prévoir lorsque vous achetez un bien ?

Ca y est ! Vous souhaitez enfin devenir propriétaire ? Avant de vous lancer dans l’achat d’un bien immobilier, il est primordial de calculer le coût total de votre projet afin de savoir vers quoi vous diriger exactement (type de bien, localisation, etc). Votre budget prévisionnel doit bien évidemment comprendre le prix de votre logement mais ce n’est pas tout ! En effet, d’autres frais tels que les frais de notaire, les taxes, les charges, etc sont à prévoir lorsque vous souhaitez acquérir un bien immobilier.

Il est à noter que les frais indiqués ci-dessus ne sont pas fixes et varieront en fonction du prix d’achat de votre habitation.


Frais de notaire: 

Que vous achetiez du neuf ou de l’existant, vous devrez vous acquitter de frais de notaire. 
Ces frais de notaire comprennent : Les taxes, les recherches et formalités administratives ainsi que l’honoraire du notaire. (Source : notaire.be)
Le coût de ces frais de notaire s’élèvent à 8% du prix du bien pour un logement ancien et entre 2 et 3% pour un bien neuf.

Par exemple, si vous envisagez d’acheter une maison à 250 000€, vous devrez payer 20 000€ de frais de notaire si vous achetez un bien existant et 7500€ si vous achetez un bien neuf.


Les taxes:

En fonction du type de bien que vous souhaitez acheter, vous devrez vous acquitter soit d’un droit d’enregistrement (bien existant) soit de la TVA (bien neuf). Les droits d’enregistrement varient selon la région dans laquelle se trouve le bien. Ils sont de 12,5% en Région wallonne et en Région bruxelloise et de 10% en Région flamande. Cependant, si vous achetez un bien en Flandres, le taux est de 6% s’il s’agit d’une habitation unique faisant office de logement familial. Il est également important de noter que vous pourrez bénéficier d’une réduction des droits d’enregistrement en Région Bruxelloise si vous remplissez certains critères. C’est ce qu’on appelle l’abattement. Cliquez-ici pour connaitre ces critères.

La TVA, applicable sur les biens neufs, s’élève quant à elle à 21%

Les frais d’agence:

Au contraire de la location, l’acheteur n’est pas obligé de s’acquitter d’une partie des frais d’agence. En effet, ceux-ci doivent être intégralement pris en charge par le vendeur. Cependant, dans certains cas, une clause peut spécifier le partage de ces frais d’agence. Renseignez-vous donc bien lors de l’achat car il s’agit d’un pôle que vous devrez prendre en compte dans votre plan de financement.

Il est à noter que les frais d’agence s’élèvent généralement à 3% hors TVA.

Les frais liés à votre emprunt immobilier

Lorsque vous faites un emprunt à la banque, vous devez également payer toute une série de frais.

Les intérêts: Lorsque vous faites un emprunt, la banque vous demandera de payer des intérêts sur le montant emprunté pour votre achat. Ce taux d’intérêt est variable d’une banque à une autre. Cependant, nous vous conseillons d’emprunter sur une période la plus courte possible. En effet, par exemple, si vous décidez d’emprunter à taux fixe sur une période de 25 ans au lieu de 20 ans, vous ne pourrez emprunter que 24 000€ de plus tout en payant 48 000€ d’intérêts supplémentaires.

Les frais de dossier: Ces frais sont également variables d’une agence à une autre mais comptez entre 500 et 1000€.

Les frais de garantie: Ces frais sont d’environ 1% dans l’immobilier existant et d’environ 2% dans de l’immobilier neuf.

L’assurance décès/invalidité: Le coût de cette assurance est généralement compris entre 0,20 et 0,50% de la somme qui est empruntée. Cette assurance remboursera la banque pour vous en cas de décès ou d’invalidité.

Leave a Comment