Est-ce le bon moment pour vendre mon bien immobilier ?

Vous souhaitez mettre votre bien en vente et vous vous demandez si c’est le bon moment au vu de la situation économique actuelle ? Etat du marché immobilier, situation dans les banques, nous vous disons tout afin de vous aider à répondre à cette question !

Les acheteurs sont présents en nombre sur le marché immobilier

En effet, les visites ayant été interrompues durant plusieurs mois, les futurs acquéreurs ont dû mettre leur recherche immobilière en pause. En parallèle de cela, sur la même période et pour les mêmes raisons, certains propriétaires vendeurs ont également mis entre parenthèses la mise en vente de leur bien. Depuis la reprise de nos activités, nous constatons clairement que les candidats acquéreurs sont les premiers à avoir entrepris à nouveau leurs démarches tandis que les vendeurs restent sur la réserve. Par conséquent, aujourd’hui, les biens se raréfient et la demande dépasse l’offre. Et il est une évidence : ce qui est rare est cher. Les biens, surtout dans certaines régions, ont donc tendance à prendre de la valeur. Cette affirmation est d’autant plus vraie pour les biens disposant d’un extérieur ou d’un espace bureau, critères devenus très populaires suite à la crise de la covid 19 et aux divers confinements que nous avons vécus. 

Vendre sa maison ou son appartement à l’heure actuelle est donc la garantie de vendre à un bon prix. Néanmoins, il est primordial de ne pas surestimer la valeur de son bien. En effet, les acheteurs risquent de ne pas porter d’intérêt à un bien surestimé. Lequel restera longtemps sur le marché et se dévalorisera aux yeux des prospects. Faites-vous donc conseiller notamment par un agent immobilier de votre secteur. 

Les taux d’intérêt en banque restent bas

Certains vendeurs ont des réticences à mettre leur bien en vente actuellement par peur de se retrouver face à des acheteurs ne parvenant pas à obtenir un prêt. 

Il faut savoir qu’une condition suspensive d’obtention de crédit peut être mise en place lors de la signature du compromis de vente. 

En cas de refus de la banque, vous aurez donc perdu du temps mais pas d’argent. Néanmoins, les périodes de confinement ont permis aux acheteurs d’économiser afin d’être davantage en mesure de payer les 10% (en moyenne) d’apport demandé par les banques. Ils seront donc plus aptes à pouvoir bénéficier d’un crédit immobilier. 

Il est également important de noter que, bien que les conditions d’obtention de crédits aient été durcies, les banques ont octroyé pour 33, 5 milliards d’euros de crédits immobiliers en Belgique au cours de l’année 2020. 

Il est à noter que les taux d’intérêt restent toujours historiquement bas. Ces taux devraient d’ailleurs rester stables durant toute l’année 2021. La banque Belfius ajoute : “Nous attendons de la BCE qu’elle étende son programme de rachat d’urgence de pandémie de 500 milliards d’euros et qu’elle le poursuive jusqu’à la fin 2021.”

Ces taux exceptionnellement bas poussent également les gens à investir dans un bien immobilier à l’heure actuelle. 

La période est idéale pour vendre 

Il faut savoir que la majorité des transactions immobilières ont lieu entre le mois d’avril et le mois de juin. En effet, le printemps est une période propice à la vente. Les journées sont ensoleillées et rendront donc vos pièces lumineuses. Vous pourrez ainsi présenter votre appartement ou votre maison sous son meilleur jour, d’autant plus si vous bénéficiez d’un espace extérieur comme une terrasse ou un jardin.

En conclusion, les acheteurs sont présents en nombre et l’offre se fait rare. Les conditions sont donc réunies, selon nous, afin de vendre votre bien sous les meilleurs auspices. 

Vous souhaitez vendre votre bien ? 

N’hésitez pas à nous contacter au 02 777 19 19 !

Leave a Comment