Covid-19 et Crédit Hypothécaire

Le chiffre de 1 million de personnes privées temporairement de revenu (totalement ou partiellement) à cause de la pandémie circule actuellement dans la presse. C’est autant de personnes qui auront potentiellement des problèmes pour faire face à leurs obligations de remboursement.

Resituons le « Crédit Hypothécaire » en Belgique pour mesurer l’impact du Covid19.

Le Belge a une brique dans le ventre, c’est une évidence. Il y a plus de 3,2 millions de crédits hypothécaires en cours en Belgique. 73% des Belges sont propriétaires de leur logement (mais seulement 30% à Bruxelles). La baisse constante des taux d’intérêts, un immobilier relativement bon marché par rapport aux autres capitales européennes et l’insécurité boursière (malgré la belle embellie de 2019) ont dopé l’appétence des Belges vis-à-vis de l’immobilier. A un tel point, que la Banque Nationale de Belgique a fait resserrer début 2020 les conditions d’octroi de prêts pour limiter la surchauffe.

Ainsi, le logement reste le plus gros poste de dépenses des ménages. Il est en moyenne de 35% (soit 12.500€ par an) contre moins de 6.000€ pour la nourriture !

Face à ces chiffres, le gouvernement et les banques ont fait une série d’annonces afin d’éviter un scénario « à la 2008 » qui a vu un grand nombre de défauts de paiements des crédits hypothécaires ébranler le système bancaire mondial.

Comme il s’agit d’une situation temporaire, le REPORT des remboursements pourra être demandé. Bien entendu, le communiqué révèle qu’“il faudra prouver qu’il y a une perte de revenu, comme le chômage temporaire pour les salariés ou le droit de passerelle pour les indépendants.”

L’accord cadre prévoit que le report pourra porter tant sur le capital que sur les intérêts et les banques devront l’octroyer SANS frais.

Si l’initiative est louable, il reste toutefois beaucoup d’inconnues pratiques :

·      Le report partiel ou total

·      Qui aura la charge de la preuve ?

·      La durée du report (on parle de septembre) ?

·      Combien de mois pourront être reportés (même s’il est trop tôt pour en parler) ?

·      Un emprunteur ayant une épargne suffisante pourrait-il bénéficier du report ?

FEBELFIN, représentant du secteur financier belge, a promis une FAQ pour les jours à venir. (Nous n’omettrons pas d’actualiser ce post.)

Il est donc conseillé de prendre contact au plus vite (avant le 27 mars) avec votre institution bancaire pour connaître les modalités de report. Et éventuellement renégocier son crédit hypothécaire : nouveau taux, durée, variable vs fixe, assurance solde restant dû, mais attention aux frais.

UPDATE:

La FAQ de Febelfin est sortie ce mardi 31 mars. Vous pouvez la retrouver dans le lien ci-dessous. Puis-je bénéficier d’un report de paiement ? A quelles conditions ? Elle répond à toutes vos interrogations !

https://www.febelfin.be/fr/consommateurs/article/questions-et-reponses-report-de-paiement-credit-hypothecaire-des-particuliers

Une communication officielle a également été faite par le gouvernement concernant les modalités pratiques de ce report. Nous vous mettons, ci-dessous, un article de RTL résumant bien ces conditions.

https://www.rtl.be/info/belgique/economie/plusiers-personnes-sont-inquietes-elles-n-ont-pas-encore-beneficier-du-report-de-leur-credit-hypothecaire-1208870.aspx

Sources : BNB, Statbel, Centrale des Crédits aux Particuliers, Le Soir, FEBELFIN, Test Achat 

Auteur: Benoît Seys

Remplissez vos critères de recherche sur notre site internet et recevez nos biens en avant-première ! https://latouretpetit.be/fr/register

Leave a Comment